Présentation du Directeur

 

Ferran GILI-MILLERA est né en 1965 à Barcelone où il entre au Conservatoire à l'age de six ans. A dix-huit ans, il obtient une virtuosité de Guitare, et postérieurement les Diplômes de Direction Chorale, Composition, Orchestration et Pédagogie Musicale. Le Conservatoire de Barcelone lui décerne son Prix d'Honneur à deux reprises : en 1988 et en 1990, année où il obtient également le 2e Prix du Concours de Catalogne pour jeunes compositeurs.

Arrivé en Suisse en 1991, il perfectionne sa formation de compositeur et chef de choeur au Conservatoire de Genève avec Jean Balissat et Michel Corboz, puis entre au Conservatoire de Lausanne, dans la classe d'Hervé Klopfenstein, où il finit ses études en 1997, avec le Diplôme Supérieur de Direction d'Orchestre.

En même temps, il participe à plusieurs cours internationaux, notamment à Vienne et Budapest. En 1998 il est finaliste du Concours de Direction d'Orchestre de la Communauté Européenne, à Spoleto (I), et en 1999 il obtient la bourse de The Busenhart Morgan-Evans Foundation pour travailler avec M. Diego Masson au Festival International de Musique de Dartington (GB), où il dirige les représentations de « Idomeneo» de Mozart, parrainées par The Arts Council of England. Il y retournera en 2001 pour diriger, entre autres, « L'enlèvement au Sérail » et la 2e symphonie de Mahler.

Le Groupe Choral l'Alouette de Bursins profite de ses qualités de chef de choeur depuis 1992 et obtient la mention excellent lors de la Fête Fédérale de Chant en Valais (2000), alors que la Fanfare de Veyrier, qu'il dirige depuis 1993, éveille en lui le goût pour la direction des orchestres d'harmonie: en 2000, il est nommé à la tête de la Musique Municipale de la Ville de Genève.

En 2004 il est nommé directeur de l’Orchestre Amabilis, à Lausanne, puis, en 2005, directeur invité de l’Orchestre de Chambre du Valais et de la Société Cantonale de Musiques Vaudoises.

Son activité en tant que compositeur l'a amené à créer plusieurs oeuvres aux Conservatoires de Barcelone et de Genève, ainsi que « Les Enfants de l'Apocalypse » (Veyrier, 1997) pour 100 chanteurs et petite fanfare, et quatre spectacles écrits pour l’Alouette : « Le Cercle, le Fil et la Lumière », « Entre nous soit dit... » et « La brocante aux souvenirs », avec Jean-Daniel Mottier (Bursins, 1999, 2004 et 2007) et « Le miroir aux alouettes », avec Christophe Nicolas (Bursins, 2009), tous pour choeur et ensemble instrumental. Pour orchestre d’harmonie, il a notamment écrit « Saint-Jean-de-Luz » (Hôtel de Ville de Genève et Victoria Hall, 2003) et « Monocycle Swing » (Meyrin, 2010), la dernière commande du Fonds Romand de Composition par sa délégation genevoise. Certaines de ces oeuvres ont été publiées par les maisons Foetisch, Edirom et Difem, et diffusées par la RSR-la1ère & Espace 2.